Menu
Menu

Nous contacter

01 82 83 51 70 infos@globalis-ms.com

6B rue Auguste Vitu

75015 Paris

Actualités

Le 17 février 2015 par Frédéric HOVART

GLOBALIS et le CNRS : une histoire qui dure !

« Retour

logo_cnrsLe Centre National de la Recherche Scientifique, plus connu sous le sigle CNRS, est le plus grand organisme public français de recherche scientifique. Il emploie environ 33 000 personnes et exerce son activité dans tous les domaines de la connaissance, à travers 1 100 unités de recherche et de service labellisé, pour un budget annuel d'environ 3,4 milliards d'euros.

Le premier contrat conclut entre le CNRS et GLOBALIS fut signé en 2003 pour le développement d'une application de dématérialisation des candidatures au CONCOURS ITA (concours externe d'ingénieurs et de personnels techniques). Depuis, notre collaboration n’a cessé de s’enrichir et nous avons développé puis maintenu un nombre de plus en plus important d'applications.

Face à la forte croissance du nombre d’applications Web ces dernières années, la DSI du CNRS a voulu contractualiser un accord cadre centré sur des technologies données (PHP, PL/SQL, J2EE). Prestataire de confiance depuis dix ans, GLOBALIS a ainsi gagné courant 2013 le volet PHP de ce marché (soit 900K€ sur 3 ans) face à de grands acteurs du numérique. Acte fort, pour une structure comme le CNRS, de confier une TMA aussi importante à une PME de trente salariés.

Cet accord cadre couvre le maintien en conditions opérationnelles des applications existantes et la réalisation d’évolutions sur celles-ci, mais aussi la réalisation de nouvelles applications, l’étude et la réalisation de migrations (telles que la rédaction de spécifications fonctionnelles ou d’expertises techniques), ainsi que l’assistance aux utilisateurs de niveau 1 et 2.

Capture-d’écran-2015-02-17-à-14.31.18-800x480
Le périmètre de la TMA CNRS couvre des applications développées avec le framework Carbone mais aussi d'autres frameworks tels que Symfony, par exemple. Ces applications sont très largement connectées au SI du CNRS au travers de multiples WebServices et de bus logiciels EAI/ESB. Un SSO (LDAP & shibboleth) a également été mis en place.

Au quotidien, GLOBALIS doit également corriger les anomalies dans un temps donné : anomalies bloquante (inférieur à 1 jour ouvré), anomalies majeures (inférieur à 2 jours ouvrés), anomalies mineures (inférieur à 3 jours ouvrés). Ceci, tout en garantissant une veille permanente sur la sécurité, un devoir de conseil au quotidien, la sécurité de la plate-forme de développement, enfin la sécurité des applications et des données confidentielles que nous confie le CNRS.

Trois de nos collaborateurs sont les garants de cette qualité de service : Carine, qui travaille quotidiennement sur cette TMA depuis son commencement, ainsi que Julien, son Chef de projet, duo de choc soutenu depuis plus d’un an par Romain, qui a rejoint l’aventure.

Résultat, en moyenne, seulement une anomalie par an et par application est relevée par le CNRS !

Capture-d’écran-2015-02-17-à-14.28.53

Article précédent Article suivant