Menu
Menu

Nous contacter

01 82 83 51 70 infos@globalis-ms.com

6B rue Auguste Vitu

75015 Paris, France

Méthodologie

Le 4 février 2021 par Frédéric HOVART

Qu’est ce que la TMA ? (tierce maintenance applicative)

« Retour

Qu'est ce que la TMA ?

La Tierce Maintenance Applicative, appelée aussi TMA, consiste à confier à des prestataires informatiques l’infogérance d’applications existantes en définissant des niveaux de réactivité et de qualité. On peut aussi parler d’externalisation de la maintenance applicative.


Quels sont les différents types de TMA ?


TMA pour un site web

Les sites web ont des besoins spécifiques que nous prenons en compte. Le plus souvent basés sur un CMS comme WordPress ou Drupal, ils doivent être mis à jour régulièrement. S’ils utilisent des extensions du marché, elles doivent également être mises à jour.

Au-delà de la maintenance pure, d’autres aspects comme le SEO, l’analyse des statistiques de fréquentation, le RGPD, les temps de chargement, le monitoring ou la sécurité doivent également être suivis.

TMA pour une application

Basés le plus souvent sur des frameworks ou, pour les plus anciens, développés en PHP pur, les applicatifs ont, quant à eux, des contraintes et des besoins différents. Le cycle de mise à jour des socles logiciels sera plus lent, mais les sujets de sécurité ou de maintenance évolutive seront plus importants.

La maintenance évolutive

La maintenance évolutive permet la mise en place de fonctionnalités afin de répondre à de nouveaux besoins. Dans ce cas, nous estimons la charge et ne démarrons les travaux qu’après accord de votre part. Des ateliers peuvent également être organisés afin de préciser les spécifications fonctionnelles ou cadrer le besoin.

La maintenance préventive

Il s’agit ici pour le prestataire d’effectuer des opérations afin d’éviter l’apparition d’anomalies ou d’en diminuer la probabilité. Le plus souvent, ce sont des mises à jour de l’environnement technique tels que plugins, CMS, PHP, bases de données etc. Ces opérations sont planifiées à l’avance.

La maintenance corrective

Il s’agit ici de corriger une anomalie qui a été identifiée au préalable. On parle aussi de correction des bugs. La défaillance est saisie dans un outil dédié, son niveau de sévérité comme l’urgence de l’intervention sont précisés. L’opération nécessite le plus souvent une modification du code source de l’application.


Pourquoi avoir recours à une offre de TMA et quels sont les avantages ?

Externaliser les tâches de Tierce Maintenance Applicative présente de nombreux avantages.

Maîtriser, voire réduire, les coûts de maintenance.

C’est encore plus vrai pour une petite TMA qui n’occuperait pas 100 % de vos ressources. Notre quantum de temps est de 5 minutes et le suivi de nos activités est consultable en ligne en quasi temps réel.

Améliorer votre niveau de service

En assurant le maintien de vos applications en conditions opérationnelles. Nous appliquons des conventions de services qui garantissent un temps d’intervention.

Améliorer votre organisation

Grâce à la mise en place de processus d’échange d’informations et à la mise en place d’indicateurs pertinents. Le fonctionnement d’une TMA est, par exemple, très différent de celui d’un projet de développement ex nihilo.

Recentrer et optimiser vos propres ressources informatiques internes sur vos projets stratégiques.

Il est effectivement difficile de demander à un développeur d’être efficace alors qu’il a deux types de tâches très différentes à mener de front. Certains développeurs rechignent de plus à travailler sur de la maintenance d’applications utilisant des technologies anciennes.

Confier la maintenance à un expert, dont la satisfaction des clients est reconnue, avec des processus et un personnel rodé à cet exercice.


Comment se déroule une prestation de TMA ?

Notre implantation dans Paris nous permet d’assurer une TMA de proximité. Le plus souvent, nos activités de maintenance sont réalisées dans nos bureaux. Nous intervenons cependant régulièrement dans les locaux de nos clients parisiens, dans des délais rapides. Peu importe le lieu, seul l’efficacité prime.

1. La prise en main

Elle permet d’effectuer l’inventaire des documents, la mise en place des environnements de développement et des outils. Elle permet également l’audit du code source et de la base des données, notre montée en connaissance et aboutit à la rédaction du Plan d’Assurance Qualité (PAQ). Ce dernier définit les processus de travail en commun et les conventions de services.

Cette phase se termine par un rapport mettant en lumière les forces et faiblesses de l’application ainsi que des suggestions de chantier « quick win ».

2. L'exécution

Cette phase est le cœur de la maintenance. Nous intervenons sur demande et vous faisons également des suggestions. Nous assurons la maintenance corrective (bugs), nous nous chargeons des évolutions et des adaptations nécessaires à la sécurité ou aux performances. L’objectif est d’assurer le bon fonctionnement de l’ensemble et la continuité des services.

Vous avez accès à une plateforme de tickets, véritable hotline dédiée. Un chef de projet vous est dédié. Vous pourrez le contacter au téléphone ou par email si besoin.

3. La réversibilité

Elle consiste à faciliter la prise en main du projet par une nouvelle équipe. Nous restituons l’ensemble des documents, codes sources et effectuons les formations nécessaires.


Quel est le coût d’une TMA sur WordPress ?

Le coût d’une TMA dépend de nombreux facteurs dont

  • Qualité de l’existant.
  • Volume envisagé des évolutions.
  • Technologies utilisées (version de WordPress, nombre et version des extensions)

Nous estimons cependant qu’il est prudent de provisionner annuellement environ 10% à 15% du coût de la réalisation.


A quel moment démarre une prestation de TMA ?

Une maintenance ne peut s’envisager qu’une fois que votre site ou votre application est stabilisé par le précédent prestataire. On évite ainsi que plusieurs prestataires interviennent simultanément sur le même code.

La TMA démarre factuellement une fois que la prise en main est terminée. Nous pouvons alors réaliser les correctifs et les évolutions demandées. Il est préférable de commencer la TMA par de petites corrections puis d’augmenter la complexité des tickets afin de permettre une montée en compétences progressive.


Comment doit s’organiser le client de son côté ?

Le client est au même titre que le prestataire un acteur de la maintenance. Il doit identifier dans son effectif les personnes en charge de la remontée des anomalies, de la formalisation des évolutions et des échanges avec le prestataire. L’équipe en charge de la recette doit être connue et disponible. Le client doit aussi nommer un responsable chargé de valider les estimations des évolutions.

La qualité globale de la maintenance dépend en grande partie de la communication entre nous et de la réactivité des deux acteurs.

Article précédent Article suivant