Rencontre avec Catherine, ancienne apprentie

Ce mois-ci, c'est au tour de Catherine de revenir sur son parcours chez GLOBALIS et sur sa carrière de développeuse


Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter

Bonjour Catherine. Merci de nous recevoir et de répondre à nos questions. Peux-tu nous dire quel a été ton parcours avant d’arriver chez GLOBALIS ?

J’ai fait un DUT informatique et poursuivi sur une maîtrise MIAGE en alternance. J’ai fait mon alternance chez GLOBALIS, sous la forme 2 jours de cours, 3 jours en entreprise.

Quel a été ton poste chez GLOBALIS ? Sur quels projets et avec quelle équipe as-tu travaillé ?

J’étais développeur LAMP. Je participais aux développements (CNRS, ONERA, IDFE…), principalement suivis par Armel.
J’ai aussi pu gérer des projets de bout en bout, en ayant l’opportunité d’étudier les cahiers des charges, et de proposer des solutions sous forme de maquette PowerPoint qui était ensuite présentée au client. Sur les phases de développements, je supervisais le développement des autres développeurs, j’avais la casquette de chef de projet Web tout en étant étudiante !
En moins de 2 ans, GLOBALIS m’a fait confiance et m’a toujours proposé des challenges aussi bien techniques que personnels, ce qui correspondait à ce que je recherchais.
Enfin, je faisais de la veille technologique autour du PHP et écrivais des articles pour le site phpindex.com

Et après, qu’as tu fait ?

J’ai continué sur un DESS pour avoir un niveau Ingénieur, ce qui m’a amené à Montpellier… et j’y suis restée !

Dans la continuité de mes projets chez GLOBALIS, les stages et emplois qui ont suivi ont été tournés sur le développement Web, avec des possibilités de toucher à la gestion de projet.

12 ans après GLOBALIS, je suis maintenant chef de projet et team leader chez Itesoft, société de dématérialisation de documents et solutions GED. Je gère des projets en étant en contact avec les clients et en supervisant les ingénieurs projet développant sur les projets (assez similaire à ce que je faisais chez GLOBALIS finalement… ;)) Et à la fois, en tant que team leader, je supervise une équipe de 10 personnes chefs de projet et ingénieurs projet. Je m’assure que tous les projets de l’équipe suivent bien les process, j’aide mes collaborateurs à trouver des solutions techniques, fonctionnelles et humaines (par rapport à nos clients) et je coordonne les planning afin de les optimiser sur les différentes phases des projets.

Et maintenant, quels sont tes projets ?

A court terme, continuer à gérer des projets et mon équipe ! A long terme, je ne sais pas encore… :-)

DSC_0188

Que t’a apporté GLOBALIS pour la suite de ta carrière professionnelle ? 

GLOBALIS m’a apporté les meilleures bases professionnelles que l’on puisse espérer !

De très bonnes bases techniques, même si je ne développe plus depuis un moment, j’aide toujours les ingénieurs développement rencontrant des difficultés techniques.

De la rigueur et de l’intégrité, toujours faire les choses le mieux possible et être méthodique ! Même si l’on pense que ça fonctionne, on teste quand même ! Je trouve que beaucoup de jeunes développeurs ont trop confiance en eux de ce coté là ;). Rien n’est acquis et il faut se remettre en cause constamment, sur ses méthodes de travail, sur ses compétences… On peut toujours faire mieux !

Quel souvenir gardez-vous de GLOBALIS ? Des anecdotes ?

Une très bonne expérience professionnelle. J’étais bien trop timide pour vraiment m’intégrer dans l’équipe, n’étant là que 3 jours par semaine… et on n’était pas bien nombreux non plus !

Pour les anecdotes, désolée, bien trop loin pour moi pour me souvenir de quoi que ce soit !! :p Ah si ! Armel a dit une fois qu’un jour je flotterai au dessus de mon siège en position de lotus. A priori, j’étais très calme et il ne m’a jamais vu m’énerver, malgré les bugs incompréhensibles et autres difficultés qui poussent tout développeur à crier contre son ordinateur !

Que conseillerais-tu aux étudiants qui souhaitent s’orienter dans le développement web ?

De ne pas hésiter !! Je parlerai du développement en général, qui pour moi, est la base de tout métier lié à l’informatique. Je m’appuie beaucoup dessus et je suis là où j’en suis grâce à cette expérience.

Merci Catherine !

Publié le par Guillemette de Brébisson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *