Menu
Menu

Nous contacter

01 82 83 51 70 infos@globalis-ms.com

6B rue Auguste Vitu

75015 Paris, France

Globalistories

Le 11 janvier 2022 par Frédéric HOVART

Izad : « grâce à Globalis, je me concentre sur mon métier qui est le développement ».

« Retour

Que l’on soit en #CDI ou #freelance, ce qui prime c’est d’aimer s’amuser avec la techno, repousser les limites et aller chaque fois plus loin, être curieux, avoir envie d’interagir, de fonctionner en équipe et de s’intéresser au client. Un seul état d’esprit, mais plusieurs statuts !

Izad, freelance en mission pour Globalis, a bénéficié du support spécifique de Globalis+. Il raconte face caméra son expérience et partage quelques conseils aux personnes qui s'interrogent sur le statut de freelance.

Vous êtes indépendant ? A la recherche de missions et d'accompagnement ? Découvrez les avantages de Globalis+


Qui es-tu et que fais-tu ?

Je m'appelle Izad Zandi. J'ai un niveau DUT informatique. Je suis développeur full stack JavaScript. Je recherche plutôt des missions de moyenne, voire de longue durée. Je préfère vraiment m'orienter sur des missions de développement, toujours dans mon domaine, avec du JavaScript en full stack. 

Ça fait six mois que je suis en mission en tant que développeur full stack JavaScript et je m'occupe de la migration d'une API vers une API graph QL, tout simplement. 

Pour quelles raisons as-tu choisi le freelancing ?

Pour plusieurs raisons.

On ne va pas se mentir, la première, c'est pour l'argent, pour le côté financier. Mais pas que.

Le côté technique, dans le sens où je peux donc changer de missions plus fréquemment que si j'étais en CDI. En CDI, j'ai une seule mission dans un domaine. Alors qu'en freelance, aujourd'hui, je suis dans l'automobile, demain, je suis dans l'aviation, dans 6 mois, je suis dans la mode ou dans les médias ou autre. Ça, c'est un côté très intéressant pour moi. Et puis, aussi une grosse flexibilité en freelance. 

Que t’apporte Globalis ?

Et grâce à Globalis, tous ces doutes disparaissent.

Globalis m'enlève toutes les tâches commerciales, l'administratif, les contrats ... Je n'ai pas à savoir comment ça marche ; même si ça peut être très intéressant, mais ce n'est pas du tout mon métier. Ce n'est pas ce que je recherche, moi, c'est juste développer.

Donc, grâce à Globalis, je me concentre sur mon métier qui est le développement. 

Le côté accompagnement, vraiment, puisque qu'en tant qu'indépendant, en tant que freelance, on peut avoir des doutes. Est-ce que cette mission vaut le coup ? Est-ce que le client est solide ? Est-ce que le client va respecter les termes du contrat ? 

Et grâce à Globalis, tous ces doutes disparaissent. 

Être auto-entrepreneur, c’est facile ?

C'est assez simple pour moi dans le sens où je suis auto-entrepreneur, une micro-entreprise, et c'est très simple. En cinq minutes, on crée sa micro-entreprise en ligne.

 Je n'ai pas besoin d'un comptable à mon niveau, en tout cas avec le statut de micro-entrepreneur, parce que ce sont des calculs très simples à faire et qu'on peut faire facilement soi-même, ou avec des outils en ligne. 

Quels sont tes conseils pour identifier une mission ?

Ce n'est pas évident, mais en même temps, encore une fois, avec l'aide d'Internet, il y a de très bonnes choses, notamment des communautés de freelances français et étrangers où l'on peut discuter, on peut avoir de bons conseils sur comment dénicher la bonne mission, comment se faire aider pour trouver une mission et puis surtout, toute la partie relationnelle, ça peut nous apporter des missions sans faire le moindre effort. 

Comment envisages-tu l’avenir ?

Toujours tech, toujours dans le développement, je pense toujours freelance.

Sauf, bien sûr, si l'occasion en or se présente et que LE projet, puisque là ce serait vraiment LE projet, m'intéresse énormément. Là, je sauterai le pas vers un CDI, mais sinon toujours freelance. 

Quelque chose à ajouter ?

Sur le freelancing, je dirais de ne pas hésiter à se lancer. Toutes les peurs, tous les doutes, tout le monde les a. Mais elles se dissipent dans l'action. 

Et sur Globalis, n'hésitez pas à vous engager avec eux parce qu'ils donnent de très bons conseils et surtout, ils sont professionnels !

Envie de travailler avec nous ?

Candidature spontanée

Article précédent